"Vies dérobées" - Pierre Kretz

111

Bouton 2

Ernest Schmitt est né avant la 1° guerre mondiale dans une famille paysanne pauvre du Sundgau.

Repéré par le curé du village, il sera envoyé au collège catholique mais il n’entendra pas l’appel de l’église pour s’orienter vers la prêtrise et deviendra avocat.

Pourtant il disparaitra brusquement en juin 1956, en laissant sa femme et sans donner de nouvelles de son vivant.

Pierre Kretz donne la parole à tous ceux qui ont pu croiser le chemin d’Ernest pour nous en faire le portrait.

Jeune et brillant étudiant puis avocat à Strasbourg, il connaitra la guerre et l’enrôlement dans l’armée allemande sur le front russe, il connaîtra aussi une belle carrière auprès de son beau-père.

Ce parcours nous est dévoilé au fur et à mesure des témoignages,  Aloyse Stumpf, le facteur, l’abbé Seelig, Gaston Schmidt, le beau-père, Alice Schmidt sa femme, et même Schnurtzi, la tête de sanglier empaillée qui trône dans le bureau de Gaston.

Pierre Kretz, nous avait emmené au bout de l’âme humaine dans «  le gardien des âmes », avec « Vies dérobées » il nous fait découvrir à quel point, une vie, un parcours personnel et professionnel peut être orientée ou conditionnée par des éléments autres que les choix propres à chacun.

Il nous fait aussi découvrir une galerie de portraits truculents, sympathiques ou repoussants, attachants ou non, mais toujours remplis par les événements de la vie de chacun et par les évènements forts de l’histoire tourmentée de notre région, l’Alsace.

Ce nouveau chef d’œuvre de Pierre Kretz vient d’être traduit en allemand, il est absolument nécessaire de le découvrir aujourd’hui !

Le Verger Editeur - 17€

Dominique