"Une rose seule" de Muriel Barbery

117

Bouton 2

En 2006 Muriel Barbery avait enchanté le monde littéraire avec « l’élégance du hérisson » qui devint un superbe film de cinéma avec Josiane Balasko et qui mettait déjà en scène un personnage japonais original et érudit.

Avec «  une rose seule », elle nous promène dans un Japon magnifié dans son histoire, ses coutumes, ses rites, sa cuisine, son artisanat et ses arts, seule une petite incartade dans le quartier moderne de Kyoto révèlera son dégoût pour cet univers surexposé aux néons, agressé par les pubs, abruti par le stress, les téléphones portables et les jeux vidéo.

Muriel Barbery nous raconte l’histoire de Rose, botaniste reconnue, née d’une mère française et d’un père japonais, prénommé Haru, qu’elle n’a pas connu, car, à sa naissance il était reparti dans son pays. Haru a fait fortune au japon dans le marché de l’art. Par testament il demande que sa fille vienne à Kyoto pour récupérer son héritage mais surtout pour qu’elle puisse apprendre qui il était réellement. Pour ce faire il chargea Paul, son bras droit belge, installé à Kyoto, parfaitement assimilé et continuant à traiter les affaires de Haru, de conduire Rose sur ce chemin de découvertes qui la mènera de la colère à l’admiration.

Muriel Barbery nous livre de superbes pages qui enchanteront les amoureux du Japon éternel…

Acte Sud - 17,50€

Dominique