Ne préfère pas le sang à l'eau - Céline Lapertot

050

Bouton 3

Il signait "T" ses écrits et ses tags, ses rappels à la Constitution et aux droits de l'Homme, mais maintenant il est en prison. Enfermé dans une boite de briques rouges sans pouvoir communiquer ni écrire, sous la coupe de matons sadiques qui cultivent la peur de la peur, imposent le silence total et rationnent l'eau.
Cartimandua avait de l'eau pour tout le monde grâce à la grande citerne, une fierté nationale.
Les habitants des contrées voisines, connaissant la sécheresse, vinrent apaiser leur soif et chercher refuge mais la grande citerne explosa et noya beaucoup de gens.
Les "nez verts" furent accusés et Ragazzini prit le pouvoir.
"Ne préfère pas le sang et à l'eau", un nouveau coup de gueule de Céline Lapertot qui dénonce les futures guerres de l'eau, mais surtout les manipulations, le racisme et les politiques qui mènent à la dictature. Ce livre ressemble à un roman de science-fiction mais il est question du monde d'aujourd'hui. C'est le 3ème cri de fureur de Céline Lapertot aux éditions Viviane Hamy.
 

Ed. Viviane hamy, 17eu.

Dominique