Miracle à la combe aux Aspics d'Ante Tomic

159Bouton 2

Dans la montagne, au fin fond d’une vallée de Dalmatie, dans un hameau à l’abandon vit la famille Aspic. Jozo, le père, veuf, qualifié de merde par son épouse sur son lit de mort et ses 4 fils, Kresimir, l’ainé, les jumeaux Branimir et Zvonimir et le dernier, Domagoj. Ils vivent presque en autarcie, refusent toute autorité, ne payent ni impôts ni électricité. Bien que riches, ils vivent dans des conditions sanitaires déplorables et accueillent les visiteurs à coup de fusil.
Constatant quand même, que cela ne pouvait plus continuer ainsi, Kresimir décide de partir à la ville pour trouver une épouse. Il se souvint alors de Lovorka avec qui il eut une petite aventure il y 15 ans, elle était la jeune serveuse du bar où, à leur démobilisation, il retrouvait ses compagnons d’armes de la guerre contre la Serbie. A Split, Kresimir part à la recherche de Lovorka avec l’aide de son oncle et de sa tante. Lovorka l’avait attendu, mais, le temps passant, elle avait accepté de se marier dans les prochains jours avec Goran, le nouveau responsable de la police locale.
Avec l’aide de ses anciens camarades militaires, Kresimir enlève Lovorka en pleine cathédrale, au nez et à la barbe des officiels et de toutes les polices du coin, puis l’emmène à la Combe aux Aspics, où le jeune couple, marié par le prêtre du village, s’installe contre l’avis de Jozo qui considère sa belle-fille comme une sorcière. 
«  Miracle à la combe aux Aspics » est un roman où l’absurde rivalise avec l’incroyable, la folie avec la logique. C’est une farce monumentale, drôle et émouvante, mais, qui, peut-être, révèle aussi certains aspects de l’humain, le roman entrainant le lecteur dans toute une série d’aventures dans l’histoire, notamment avec les jumeaux qui rencontrent deux filles, le kidnapping des agents de la société d’électricité venus pour encaisser les factures ou la chasse engagée par la police...
«  Miracle à la combe aux Aspics », un vrai moment d’évasion et de drôlerie, à lire d’une traite.

Editions Noir Sur Blanc - 18€

Dominique