Liv Maria - Julia Kerninon

132Bouton 2

Ce roman est le roman d'une femme, Liv Maria Christensen, de mère française, une femme des îles, forte, indépendante, patronne de bar vendant aussi bien boissons que munitions, entourée de sa galerie de frères, et de père Norvégien, débarqué par hasard sur cette île et qui n'en est jamais reparti, amoureux de littérature. De cette improbable union pleine d'amour est donc née Liv Maria, gamine dégourdie, grande lectrice, pêcheuse, taxi improvisée pour toute l'île dès ses seize ans, indépendante, forte tête, et pour qui le monde s'arrête à la mer. Jusqu'à un soir qui va bouleverser le cours de sa vie et l'envoyer sur le continent, avant de la lancer sans cesse plus loin, d'expérience en expérience, enchaînant les rencontres et les vies pour mieux se réinventer. Taisant les évènements de ce premier soir, comme elle en taira d'autres au fil des années. Mais enfermer en soi un évènement ne l'empêche pas forcément de finir par en sortir. Et comment se construire de façon cohérente lorsqu'on cache une partie de ce qui nous a formée.

C'est une femme fondamentalement libre dont Julia Kerninon nous dresse ici le portrait, une femme que rien n'arrête, avide de connaissances, amoureuse de littérature et des langues comme son père, une femme qui chercher a retrouver et rendre fier ses parents et leur philosophie, parfois sans s'en rendre compte. D'enfant à femme, puis mère, Liv Maria se construit véritablement elle-même, croquant la vie à pleine dents. Elle aime à la folie, et se jette totalement dans tout ce qu'elle entreprend peu importe les projets, qui sont aussi variés que nombreux. L'héroïne est touchante, pleine d'incertitudes derrière ses bonds en avant, une femme qui cherche à se tenir droite dans son passé pour mieux se tailler un avenir. Le roman se lit tout seul et on voudrait lui rajouter quelques centaines de pages pour continuer à l'accompagner et à la découvrir.

L'Iconoclaste - 19€

Clémence