Ce qu’il nous faut de remords et d’espérance de Céline Lapertot

171Bouton 2

Roger Leroy est garde des sceaux, comme prévu, suite à l’élection du nouveau président de la république, un texte pour rétablir la peine de mort doit être déposé. Ce projet est son projet, son œuvre. L’opinion publique est favorable à cette disposition notamment depuis la dernière vague de crimes commise par un pédophile récidiviste.
Roger a un demi-frère, Nicolas, fils de la maitresse de son père qui l’a amené dans leur famille lors du décès de celle-ci, Roger avait 10 ans et c’était le jour de son anniversaire. Roger n’a jamais vraiment aimé ce frère arrivé de nulle part.
Nicolas est un artiste, un musicien, habitué des soirées parisiennes, est loin du monde de Roger. Du jour au lendemain, sa vie va basculer, il sera accusé du meurtre d’une jeune chanteuse qui devait rejoindre leur groupe.
La nouvelle loi passera et s’appliquera….
Comment Roger va-t-il vivre ces moments ?
« Et l’œil était dans la tombe et regardait Cain », cette citation de Victor Hugo s’est immédiatement imposée à la lecture de ce roman.
« Ce qu’il nous faut de remords et d’espérance » un roman très fort qui nous met devant nos certitudes, nos doutes et nos choix. Un texte par lequel Céline Lapertot, s’éloigne un peu de ses sujets habituels, mais qu’elle traite toujours avec cette même langue, incisive et sans indulgences.

Dominique
Viviane Hamy - 18€