Apprendre, si par bonheur - Becky Chambers

129Bouton 2

Après une trilogie riche en nombres de pages aussi bien qu’en thèmes abordés, Becky Chambers revient cette fois avec une novella, un bon moyen de la découvrir pour ceux ne l’ayant jamais eu, ou d’en reprendre encore un peu pour ceux a qui sa plume manquait. Amateur de science-fiction, suivez le guide ! Car l’histoire commence en s’adressant directement à nous, lecteur, terrien, potentiel récepteur d’un message venu de l’espace ; dans un monde futuriste où le réchauffement climatique et autres problèmes modernes ont poussés l’Homme a se concentrer sur la Terre, l’exploration spatiale ne tenait plus que grâce aux dons des particuliers, à travers des programmes privés. La narratrice, envoyée dans l’espace avec trois autres personnes va nous raconter les aventures vécues sur des planètes lointaines mais pouvant abriter une forme de vie. Pourquoi nous en fait-elle le récit, il faudra attendre la dernière page pour le savoir, ou pas, elle-même reconnaissant que rien ne nous empêche de sauter à la conclusion.

L’imagination de l’autrice est prolifique, les planètes sont belles, sauvages, originales. L’approche de  Becky Chambers change et donne envie d’en lire plus, qualifiée de « sf positive », elle est riche en représentation faite en toute simplicité, on y retrouve toutes les couleurs de la population humaine, et avec grâce à cela paradoxalement beaucoup plus de réalisme, l’histoire est touchante et forte, on en voudrait plus.

Atalante - 12,90€

Clémence