"L’Enfant de la colère" de Michel Serfati

107Bouton 2

Strasbourg, Nadia aura attendu 17 ans pour que sa mère lui révèle enfin qui est son père.

Il s’appelait Nâzim, jeune turc, membre d’un groupe d’amis qui, dans une démarche politique de révolte, s’est perdu dans un braquage qui a très mal tourné en 1980. Patrick, Alain  et Guy ont été emprisonnés, Anne s’est enfuie à l’étranger, et Nâzim a été abattu. Nadia bouleversée, perdue et en colère contre sa mère, s’engage dans une quête difficile pour retrouver un peu de l’histoire et de la personnalité de ce père inconnu. Elle découvre le Hang, un étrange instrument de musique qui l’apaise et lui permet d’aller à la rencontre d’un public. Elle trouve aussi une piste qui la conduit à Anne , vivant sous une fausse identité à Istanbul. Nadia s’installe quelque mois en Turquie pour des études musicales, fait de belles rencontres et retrouve Anne, qui sous le coup d’une condamnation par contumace en France va être arrêtée par la police Turque à quelques jours de la date de prescription, puis expulsée.

Michel Serfati nous livre de très belles pages sur cette quête du père, sur des rencontres humaines, touchantes et sensibles, sur Strasbourg et Istanbul, mais aussi sur la vie d’Anne dans la prison turque et à Strasbourg où elle survivra grâce aux livres et à la lecture aux autres détenues….

« L’Enfant de la colère » un très beau texte plein d’émotions et d’humanisme.

Phébus - 19€

Dominique